Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La guerre des Moutons

Publié le par Jean Louis S.



Un jeu de Philippe des Pallières
Edité par Asmodée


 Monsieur Jourdain PAILLE  est l'un des quatre bergers du jeu bien connu : "La Guerre des Moutons".  Il est avec nous aujourd'hui  pour parler des événements terribles qui secouent ses montagnes.


 Un entretien réalisé par notre envoyé spécial,  
 en exclusivité mondiale pour L'idée du Jeu 



L’idée du Jeu : Jourdain Paille bonjour.

Jourdain Paille : Bonjour monsieur Dujeu.

IDJ : Monsieur Paille, racontez-nous ce qui se passe dans votre boîte de jeu.

JP : C’est-à-dire jusqu’à présent nous étions bien tranquille. Nous sommes quatre bergers vivant là-haut. Le bleu, c’est François. Il s’occupe tranquillement à teindre ses moutons en bleu sans trop verser dans la gamberge. Et puis le vert, le gars Tico, qui n’est pas tant plus à gamberger vu qu’il a de même occupation à teindre tous ses moutons en vert, ça en fait des pots de teinture ! Alors le berger jaune,  …

IDJ : Oui monsieur Paille, mais pouvez-vous nous en dire plus sur l’origine des événements terribles (qui secouent vos montagnes) ?

JP : C’est-à-dire ce berger jaune, Jean Côme, s’est pris à gamberger vu qu’il avait fini de teindre ses moutons en jaune, et ses satanées bestioles en ont profité pour s’en sauver en tous sens, et sont venues toutes se

mêler parfaitement aux nôtres, dont on venait récemment d’achever la teinture. Maintenant les moutons sont complètement mélangés sur les parcelles de champs, et c’est à nous d’arranger ça au mieux pour clôturer les champs les plus grands possibles, avec nos tas de moutons teints à l’intérieur. C’est harassant !

IDJ : Peut-on parler aujourd’hui, de « Guerre des Moutons » ?

JP : C’est-à-dire ce sont plutôt les autres bergers qui sont en guerre, à me coller exprès un mouton vert ou un bout de village pour m’empêcher de clôturer mon grand champ de moutons rouges. Ou alors ils vont me pousser vers la forêt.

IDJ  : Certains disent avoir vu des loups !

JP : C’est-à-dire des loups féroces, qui dévorent tous les moutons qui paissent aux abords de la forêt. Mais le maire du village a engagé un groupe de chasseurs volontaires pour nous en débarrasser.

IDJ : Autant dire que vous n’êtes pas encore au bout de vos peines.


JP : C’est-à-dire des parcelles de champs avec des moutons tout mêlés, il

en a tout de même 70 prêtes à être piochées dans leur petit sac en

tissu vert, et elles sont imprimées sur les deux faces, avec des moutons de différentes couleurs, des bouts de clôture, des bouts de village, des bouts de forêt, et nous on doit assembler tout ça sur la table en respectant les contraintes du terrain et en se réservant les meilleurs champs. Alors croyez-moi, on n’est plus trop à la gamberge.

Surtout que nous devons exercer toute cette activité en nous cachant, parce que les adversaires ne doivent pas connaître notre couleur. C’est finaud tout de même, vous ne trouvez pas ?

IDJ : En somme, vous avez l’air de bien vous amuser de cette situation !

JP : C’est-à-dire on s’occupe agréablement, ça nous évite de gamberger.

IDJ : Merci Jourdain Paille, et bon jeu.

JP : Au revoir Monsieur Dujeu !


Commenter cet article

Christophe de la ludo 02/06/2008 20:07

On adore ce jeux à la ludothèque. On y joue tout le temps. Je crois avoir desmordu de la campagne ! :)
Merci !