Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La colère des tables en bois

Publié le



une chronique décalée pour dire qu'on en a marre de la danse des oeufs !




Je me présente. Je m’appelle Pierre-Jean BOIMASSIF.


Je représente le STBRG, le Syndicat des Tables en Bois et des Ronds Guéridons.


Je suis ici parce que les tables sont en colère ! Nous en avons assez d’être chahutées par de fallacieux humains ( souvent des enfants, une chance !) sous prétexte qu’ils jouent à la Danse des Œufs !


Jusqu’ici, nous participions bon gré mal gré aux hilarants loisirs ludiques de nos voisins les hommes. Il y avait bien parfois une partie de bouchons ou un « paquet de M… » pour nous frictionner la veinure, mais nous le supportions de bonne grâce. Après tout, il est louable de faire un effort pour la bonne intelligence de nos cohabitations.


Mais là, ce n’est plus possible ! Depuis qu’ils ont découvert ce jeu, c’est danse des œufs à tous les étages et parfois une petite pour la digestion avant d’aller se coucher. Vous parlez d’un temps calme !


J’ai ici une note interne extrêmement importante, qui décrit par le menu les sévices que nous subissons au quotidien lors de ces parties fines. Vous allez voir, c’est gratiné.


" Note de constations N° 223/08

" Portant sur des sévices répétés avec circonstance agravante de barbarie ludique

" à l'encontre de la communauté des tables en bois et des ronds guéridons


« Tout d’abord on nous assène des coups répétés à l’aide de deux gros dés en bois portant des inscriptions souvent en forme de poule. Nous avons reçu en visite officielle la coordination des basses-cour de France, avec qui nous réfléchissons sur les actions à mener pour faire cesser ce jeu stupide.

« Parfois on nous lance de gros œufs en caoutchouc sur le dos. 

« Pas que cela soit le plus douloureux, mais c’est qu’un œuf en caoutchouc ça rebondit n’importe où, et lorsque les joueurs se jettent tous à sa poursuite pour l’attraper, c’est toujours la table qui se fait bousculer ! »

« Parfois les joueurs se mettent à hurler en langage poule des choses aiguës et incompréhensibles ! ».


Mais le pire, c’est lorsqu’ils se mettent tous à nous courir autour de façon grotesque et outrancière, avec qui un œuf coincé derrière le genou, qui un sous le menton, qui un blotti sous chaque aisselle. Et là on nous pousse, on nous tombe dessus, on nous spolie !!


Nous ne sommes pas des culbutos ! Nous sommes des tables libres !!


Nous revendiquons  notre droit à la stabilité !

 

Merci.


La Danse des Oeufs

un jeu de Roberto Fraga

édité par Haba en 2003


Commenter cet article

Melle Claire 27/03/2010 14:48


Je m'agenouille de ce pas, et demande pardon, pour la cruauté dont j'ai fait part, et ce à chaque partie de danse des oeufs (et Jungle Speed dans le même sac ! )
Ma conscience s'était tue jusque là, mais promis, dorénavant je prendrais gare à ne blesser aucune d'entres elles, mes chères alliées de plaisirs ludiques.
Que je soit condamnée à jouer au Monopoly éternellement si je ne tiens mes engagements.

Claire, la galèrienne sympa