Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

QUO VADIS ?

Publié le par Jean Louis

undefined undefined

 

undefined


Je sais que les hommes sont vils.
Même, je l’affirme.

Je le sais car je suis un instrument de leur vilénie, j’agis comme un catalyseur de leurs mensonges et de leur malfaisance.
Je suis un pion « Patricien » dans le jeu de Reiner Knizia : Quo Vadis.
J’appartiens à la famille Blanc Coquille d’Oeuf, c’est assez original.

undefinedLorsqu’un homme s’empare de moi, c’est pour tenter de me faire progresser à

travers les salles du palais afin que j’atteigne la haute salle d’où 5 sénateurs Patres conscripti conduiront les affaires de la Rome des Césars.

Mais ils ont décidé que je ne pouvais quitter une salle et accéder à un rang supérieur sans l’assentiment des autres hommes, ceux dont les patriciens Gris Anthracite, Bleu Cobalt,  Rouge Profond ou Noir Nuit Sombre, se tiennent présentement à mes côtés.

Cela semble partir d’un souci démocratique tout à leur honneur, mais nous n’avons pas tous la même idée de la démocratie. Et l’on voit vite les crabes sortir du panier. A renfort de promesses éhontées, d’engagements impossibles, de marchés de dupes, ils s’entendent pour progresser sur l’escabeau de leurs ambitions personnelles.

Ils sont vils car ils ne lâchent rien pour rien. Tout est sujet à contrepartie et il est hors de question d’offrir un quelconque avantage à autrui car autrui n'existe que pour les servir. Le désintéressement ne fait pas partie de leur panoplie. C’est ainsi que j’appris à les connaître.

undefinedundefined

Ils investissent en moi car en vérité je suis la symbolisation de leur ego. Je suis celui qui, plus qu’eux-mêmes, sera réellement sénateur à la fin de la partie. Je suis leur instrument indispensable. Et je sens la force de leurs désirs faire vibrer mes molécules synthétisées.

C’est ce qui est drôle, je ne suis qu’un bête pion en plastique sans forme réellement affirmée, juste un bout de matière inanimée qu’ils investissent comme si leur vie en dépendait !


Juste un bout de moche plastique…

Parce qu’ils sont vils, menteurs, hâbleurs, ambitieux, égocentrés, vaniteux, mais surtout ils sont bêtes, et absolument dépourvu de tout sens esthétique !

undefined

 

Commenter cet article